万博manbetx网页版

桑特。 Le tour de Francedeshôpitauxlivreses maux


2019-10-03 06:04:06

桑特。 Le tour de Francedeshôpitauxlivreses maux

Aprèsleurrencontre avec des soignants et des usagers,les parlementaires communistes annoncentdesétats«généreux»delasantéavantde batailler sur le budget delaSécu。

«Trois病人的临床医生临床急救医疗服务。 Le premier que j'ai choisi,par hasard,de prendre en charge,fait un infarctus quelques minutes plus tard。 Que se serait-ilpassés'ilavaitdûresentre? C'est comme si,fautedemédicaments,j'administrais deux traitements au lieu des quatre dont lepatientàsosoinpourguérir。 Nous ensommeslà。 »«Il faut un plan d'urgence。 Des recrutements,des formation,des investissements sinon nous allonscontinueràcoterles morts。 »Olivier et Jean-Claude,les auteurs decestémoignages,sont infirmiers etsyndicalistesàLyon(Rhône)。 Commeprèsde200 professionnelneldesanté,membresdecomitésdedéfenseetusagers,ilsontréponduprésentàl'revisdesdéputéseténateurscommunistes,jeudi dernier,àl'Assembléenationale。 Les parlementairesavaientdécidédefaire le point de leur tour de Francedeshôpitauxlancécinqmois plustôtetaprèsavoirvisoséunecentaine d'établissementshospitalierset Ehpad。 «Nous avons voulu vous rencontrerpourconnaîtrevospropositions,vos alternative etnousprépareràcombattreensemble le prochain budget delaSécuritésociale,qui s'annonce douloureux pournotresystèmedesantépublic»,expliquéenintroduction Alain Bruneel,députéduNord trèsmobilisésurle dossier。 Il ya deux mois,700 delarégiondeDouai avaient,àsoceninitiative,participéàunechaînehumaineautourdel'hôpital,pourdéfendrecéétablissementsurmisàunplan d'«..«drastiquesmenaçantquarante-cinq postes。 Que faire au niveaunationaldèsaujourd'hui,parce qu'il ya urgence,maiségalementenvisagerl'avenir? Voilàdequoi ilaété问题lors de cesricheséchanges。

Embouteillage dans tous lesservicesspécialisésoudemédecineinterne

Troisthèmesavaientétéretenus:la situation des urgences,le financement de l'hôpitaletla valorisationdesmétiersetcarrièresdespersonnels。 Pourquoi les的紧急情况? Parce que la crise qu'elles traversentestemblématiquedecelle que vivent tous les services hospitaliers。 证书,la ministre detutelleAgnèsBuzynconsidèreque«toutestcopeé,prévu»,qu'en cas de caniculecetétéiln'y aura pas deproprolme。 Mais les urgences,portes d'entréepresqueexclusives vers l'hospitalization,sont bel etbiensaturées。 Elles le sont parce qu'il ya embouteillage dans tous lesservicesspécialisésoudemédecineinterne,oùleslits manquent。 Cent mille litsontétésupprimésenvingt ans selon les syndicats,àunrythmeaccélérécesdernièresannéesaunom de l'ambulatoire,le nouveau graal de l'administration。 «NouséalisonsdésormaisdesPTH,desprothèsestotalesde hanche,en ambulatoire。 关于se vantedesprogrèsscientifiques。 Maisoùestleprogrès社会lorsqu'onrenvoieàleursditsiles despersonnesâgéesopéréesdanslajournéeetcontraintes de revenir aux urgences quelques jours plus tard pour des complications? »interroge un hospitalier de l'Assistance publique-HôpitauxdeParis(AP-HP)。 Lui revendique un moratoire sur la suppression de litsmaiségalementlesfermeturesdematernitésetde serviceshospitaliersàinscriredans le plan d'urgence queleséluscommunistesentendentdéfendreauParlementdèslemois d'octobre aumomentoùleprojet de loi de financement delaSécuritésociale2019 seraendébatdansl'Hémicycle。

Lydie Lymer,médecingénéralisteansle lot,engagéedansladéfensedel'hôpitaldeGramat et de son servicedemédecine,défendégalementl'idéed'unmoratoire contre les fermetures。 «Lesétablissementsdeproximitésontun premier recours pour les patients qui peuventyêtrehospitalisésimmédiatement。 Ilscontribuentàdésengorgerles urgencesmaisàlacondition queleursactivitésnese limitentpasàlagériatrie。 »Un que que voit poindre Isabelle,syndicalisteSUDàl'hôpitaldeGuingamp:«Nous allons nous retrouver avecunréseaud'hôpitauxgériatriquestandisque l'on fermeleshôpitauxdeproximitélesunsatèslesautres。 »Plusieurs干预者pointent ce risque,évoquantlespréconisationsduHaut Conseil pour l'avenir de l'assurance-maladie(HCAAM),un groupe d'expertsnommésparle gouvernement,qui se prononce pour une nouvellegénérationd'établissementsdeprotraimitéaxés sur les besoins de la population desseniorsadossésàdes«maisons communautaires locales»etàdegrandesstructuresdépartementalesvoireinterdépartementales。

«Il faut un plan d'urgencedétaillé»,estimeLoïcPen,médecaintimpusistàl'hôpitaldeCreil,qui,lui,contrairementàlaministre delaSanté,redoutelesconséquencesd'unecaniculecetétéalorsque son service ne parvientplusàfaireface au quotidien。 Cemédecinestimequ'il faudrait«lâcherunpeu de lest surladuréemoyennedeséjours»,pour desserrer le turnover des patients,trèscoûteuxenmédecinsetenpersonnelmédical。 Il explique:«Nousnerégleronspasd'un coup de baguette magiquelesconséquencesdunumerus clausus,dont beaucoup demandent la suppression,car ilestàl'originedelapénuriedemédecinsdontles agencesrégionalesdesanté(ARS)prennentdésormais prétextepourfermer des services etdesétablissements。 »

«Nousdevronsàlafois nous mobiliserpourdéfendrelaSécuritésocialeetnotresystèmedesanté。 Les deuxsontétroitementliés»,一个民主和他人.PierreDarrhéville。 Enmatièredefinancement delasanté,«il faut faire sauter le verrou de l'Ondam»,ontinsistadistéadieursursintervenants,«c'est une urgence»。 L'objectif nationaldedépensesd'assurance-maladie constitue,en effet,unvéritableverroupuisqu'ilbloqueirrémédiablementleniveaudedépensesdesanté。 Alors quecesdernièresprofressentnaturellement du fait de l'accroissement de la population et de son vieillissement(+ 4,5%),pour 2018,l'Ondam bridelesdépensesà2,2%。 D'oùl'austéritébudgétaireimposéeauxhôpitauxetl'envoléedeleurndéficitfriisle milliard d'euros selonlaFédérationdeshôpitauxdeFrance(FHF)。

Lanécessitéderevaloriserlesmétiers...

«L'ARS,quidédidedetout,n'obéitqu'àBercyetàunelogiqueuniquementfinancière。 Nous y perdons le sens de notre travail,qui est l'humain mais pas l'argent»,proteste Isabelle,syndicalisteSUDàl'hôpitaldeGuingamp(Finistère)。 Elle n'es pas laseuleàjugerqu'unsérieuxproblèmededémocratratiesanitaireestposé。 «Lesétablissementsdoiventretrouverdevéritablesexperimentsdécisionnellesmédicalesetde gestion»,estimelasénatriceLaurenceCohen,considérantquel'Étatetsonbrasarmé,«les ARS,ne peuvent pas disposer de tous les pouvoirs,ce qui est le cas aujourd '慧»。 Lasénatriceinsisteégalementurlanécessitéderevaloriserlesmétiers,lescarrièresdetouteslescatégoriesdepersonnel,notammentleskinés,les orthophonistes,si peu reconnus qu'ils disparaissentpeuàpeudel'hôpital。 «On nous appelle sur nos temps de repos,de vacances,lors denosarrêtsmaladie。 在nous demande de nous autoremplacer»,raconte Sophie Rifaud,aidemédico-psychologique en maison de retraite。 ÀPort-Louis-Riantec,oéelletravaille,l'Ehpadavécuingt-deux jours en«procéduredégradée»au mois de mai。 肯定的是,休息室,照明,照片,照片,照片,照片,照片,照片,照片,照片,房价 Aucun doute,倒埃勒斯,il ya急。

西尔维杜卡托